Jeune mariée, un jour quelconque

Florence se regarde à travers la vitre de la voiture. Elle sourit à un quelconque souvenir lui venant en mémoire. La vie pouvait effectivement être belle.

Elle avait laissé Haïti pour poursuivre ses études à l’étranger, décroché un époux en même temps que son diplôme, mis au monde une mignonne petite poupée que ses proches idolâtraient presque, vivait une existence de rêve dans un pays devenu sien… Que pouvait-elle vouloir de plus ? Des amis ? Elle en avait. Elle était même douée pour en avoir. Pas de soucis financiers, à peine quelques divergences avec la belle mère… tout allait pour le mieux.

Pourtant… Eh oui pourtant des fois en plein cœur de la nuit, elle observait cet époux endormi, regardait cette dame qu’en apparence elle était et se reconnaissait à peine. Elle ne saurait vraiment dire ce qui n’allait pas. Elle le sentait tout bonnement. C’était là dans l’ombre que cachait son regard… là dans cette angoisse latente la dévorant dans ses instants de solitude. Là quand elle se retrouvait sur ce highway, vide à cette heure du jour, filant à toute allure vers une destination qu’elle voudrait inconnue…

La vie pouvait vraiment être belle… Belle et cruelle à la fois… Belle et ironique… Autant continuer sa route. Cette pause « mentale » ne servirait à rien. Affichant un sourire, tournant la radio, pied sur l’accélérateur, elle poursuit donc sa route où que cette dernière la mènerait.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s