Sans voix

Le temps passe, court, vole…  Tout ce que j’ai vécu semble feu de paille devant cette braise déchirant mon âme. Je me regarde et ne me vois plus. Tant et tant d’interrogations, de doutes, de douleurs…

On réduit une vie à néant d’un simple faux pas, même par inadvertance, aussi innocent qu’un faux pas de danse cassant toute une chorégraphie. L’on reste figé dans l’attente d’un “pourquoi”, lui-même silencieux cherchant à fuir les échos sans voix…

Je me veux ambigue, énigmatique  pour mieux cacher, mieux dévoiler, mieux enclencher à demi-mots cette remontée après une descente vertigineuse. Le temps… Allié et tricheur… Le temps… Amant et usurpateur… Le temps qui dit-on guérit tout… Saura-t-il fermer cette faille ou même la recouvrir de cette fiche couche de verglas troublant la vue à bien des hommes… Peut-etre…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s