Petit Secret…

On se réveille près d’un corps
On se demande
Pourquoi…
Comment…

On se remémore les soupirs
Les gémissements
Les cris
On rougit en soi
Ne sachant trop comment
Ne comprenant pas trop bien
Mais sentant quelque part
Cette part de vérité naître

On l’arrête avant qu’elle ne détruise tout
Avant qu’elle n’enlève cette part de rêverie
Cette part de folie
Dont on jouit comme on vole
A l’abri des regards

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s